Bien préparer la construction de son nouveau garage

0

L’utilité d’un garage n’est plus à démontrer. Autant pour protéger son véhicule du soleil, de la pluie ou du froid, que pour pouvoir disposer d’une pièce supplémentaire pour pouvoir faire son bricolage ou servir de lieu de stockage d’appoint. Mais, pour éviter toute déconvenue, il est préférable de préparer le projet en amont.

Partir de vos besoins

En préalable, prenez un peu de temps pour vous poser et réfléchir à quoi va vous servir votre futur garage. Par exemple, il est toujours incontournable de déterminer le nombre de véhicules que vous comptez garer à l’intérieur, si des espaces pour le rangement sont nécessaires, et si vous envisagez d’y installer un établi pour le bricolage. Vous pouvez même vous en servir comme lieu de vie à terme.

Savoir cela à l’avance va vous permettre de dimensionner votre garage et de prévoir tout ce qui est aménagement, câblage, prises, ventilation et éventuellement un système de chauffage avec lavabo.

Pour limiter les coûts, vous pourrez opter pour des dimensions standards, en particulier pour la porte du garage, « petit détail » qu’il est assez aisé d’oublier une fois lancé dans le projet. Pour garer un seul véhicule, une porte standard fait 2 mètres de hauteur pour 2,40 mètres de longueur, tandis que pour deux véhicules, une porte double fait 2 mètres de hauteur pour 3,00 mètres de longueur. Pour plus de précision sur le sujet, n’hésitez pas à contacter la société Isoren, spécialiste des portes de garage dans le Bas Rhin.

Les coûts

Vous pourrez bien sûr choisir de vous lancer seul dans les travaux, mais sachez que ce n’est pas à la portée de tout un chacun. Cela nécessite un éventail assez large de compétences. Il est souvent tout aussi judicieux de passer par des professionnels, ça ne vous en coûtera pas beaucoup plus cher, avec, en principe, de meilleures garanties quant au résultat final.

Sachez en tout cas que le budget à prévoir se situe dans une fourchette entre 7 000 et 12 000 euros, que ce soit en fournitures si vous faites les travaux vous-même, ou en passant par un artisan.

Pour les budgets vraiment serrés, il est envisageable de descendre sous les 5 000 euros en achetant un garage préfabriqué en bois.

Démarches administratives

A priori, si la surface de votre garage est inférieure à 20 mètres carrés, il n’y a pas de démarches à réaliser auprès de votre mairie. Néanmoins, chaque commune pouvant avoir des règles spécifiques en matière d’urbanisme, il est très fortement conseillé de contacter votre mairie dès que vous avez votre projet en tête. En revanche, si vous souhaitez le mettre en location, renseignez-vous bien sur la procédure et les taxes à ce sujet.

Partager.

Les commentaires sont fermés.